« septembre 2008 | Accueil | juin 2008 »

mercredi 09 juillet 2008

L'INSEE CONFIRME

Les résultats, enfin communiqués par l'INSEE, à partir de ses nouvelles méthodes d'enquête confirment ce que nous avons toujours dit. Ne ressemblant en rien à la « belle endormie » que prétendaient décrire certains, Bergerac a connu entre 1999 et 2007 une expansion sans précédent se traduisant par une forte augmentation de population (27 700 habitants, soit environ 29 200 si l'on intègre les « doubles comptes ») et par une progression de 8 % du nombre de logements. C'est là, pour une large part, le résultat de la politique de développement économique, de stabilisation des impôts locaux, de renforcement de l'attractivité culturelle et environnementale, de solidarité et d'intégration sociale et scolaire conduite par la précédente municipalité. Nous souhaitons que ceux qui ont aujourd'hui la charge de diriger la Ville sachent prolonger cet effort.

Daniel GARRIGUE

jeudi 03 juillet 2008

BRAVO, L’ABATTOIR !

L’article triomphaliste sur l’activité de l’abattoir paru dans Sud-Ouest du 20 Juin 2008 ne doit pas faire oublier que c’est l’ancienne municipalité qui a fait le bon calcul en menant des travaux importants –près de 4 millions d’euros- qui ont permis de construire un outil moderne et bien adapté aux besoins d’une clientèle que nous avons nous-mêmes démarchée, et cela, malgré les critiques incessantes de l’opposition d’alors. C’est dès le mois de janvier 2008, c’est-à-dire bien avant l’arrivée de la nouvelle équipe que les résultats ont progressé de façon considérable (+49 % de recette par rapport à janvier 2007, et + 44% en février 2008 par rapport à février 2007).

Bergerac a aujourd’hui la chance de disposer de l’un des meilleurs outils qui existe en Aquitaine. Nous pensons que c’est un peu grâce à nous. Espérons que la nouvelle équipe saura en tirer parti.

Roger CIPIERRE,
Ancien Adjoint au commerce,
Chargé de l’abattoir.

mardi 01 juillet 2008

DANIEL GARRIGUE ET LES FONDS SOUVERAINS