« mars 2008 | Accueil | novembre 2007 »

mercredi 23 janvier 2008

Daniel Garrigue défend le traité de Lisbonne

Assemblée nationale
3e séance du mardi 15 janvier 2008, 21h30

Présidence de M. Marc Laffineur, vice-président
Daniel Garrigue défend le traité de Lisbonne

SUITE DE L'ORDRE DE LA DISCUSSION DU PROJET DE LOI CONSTITUTIONNELLE MODIFIANT LE TITRE XV DE LA CONSTITUTION

M. Daniel Garrigue – Le débat est double. Le premier est celui de la ratification. En posant le principe d’une double possibilité, les constituants sont partis de l’idée que, pour les questions simples et précises, le référendum était la procédure la mieux adaptée – ce fut le cas en 1972, avec l’entrée de nouveaux pays dans les communautés européennes ; ç’aurait pu être le cas également avec l’euro, si ç’avait été la seule question posée –, mais qu’en revanche, pour les textes plus complexes, comme ce traité, on a besoin du travail des commissions et de la délégation pour l’Union européenne, et que la procédure parlementaire est dans ce cas la plus appropriée....

LIRE L'INTEGRALITE DE L'INTERVENTION DE VOTRE DEPUTE ICI

Daniel Garrigue : le recours à la voie parlementaire est la seule voie légitime aujourd’hui pour ratifier ce traité

Séance du mardi 15 janvier 2008, à 9h30

Présidence de M. Marc Le Fur, vice-président

Article 11 de la Constitution

L’ordre du jour appelle la discussion de la proposition de loi constitutionnelle de M. Patrick Braouezec et plusieurs de ses collègues visant à compléter l'article 11 de la Constitution par un alinéa tendant à ce que la ratification d'un traité contenant des dispositions similaires à celles d'un traité rejeté fasse l'objet de consultation et soit soumis à référendum.

LIRE LA SUITE ICI

Post& par Daniel GARRIGUE à 5:25 PM
Edité: lundi 31 mars 2008 9:47 AM
Categories: Activités et travaux parlementaires, Actualités, Europe et international